Médias Chaine Humaine 11 mai

11
mai
2013

Ils disent non eux aussi à Notre-Dame-des-Landes

Le Parisien

leparisien-001

 

Ils ont revêtu une marinière et déployé une grande banderole avec écrit « Tu fais chier la terre entière avec ton aéroport ». Un clin d’œil à la phrase d’Arnaud Montebourg à Jean-Marc Ayrault. Hier matin, les membres du collectif val-d’oisien contre l’aéroport Notre-Dame-des-Landes se sont mobilisés dans le centre-ville d’Argenteuil, alors qu’une chaîne humaine se tenait sur place.
« Dans le Val-d’Oise, ce combat fait particulièrement écho parce qu’avec Europa City, nous avons aussi notre grand projet inutile, coûteux et nuisible », insiste Patrice Lavaud, du Front de gauche.

Le Parisien

Categories: Médias Chaine Humaine 11 mai

11
mai
2013

Pas de chainon manquant

http://www.dilhadsul.fr/

Même si on a attrapé des petits coups de soleil sur le bout du nez, on était bien contents, tous autant qu’on était, d’être autour de Notre-Dame-des-Landes en ce samedi 11 mai.


Si l’on parcourait quelques kilomètres le long du trajet de ce qui allait devenir quelques heures plus tard une belle chaine humaine, on rencontrait avec grand plaisir moult amis, tous heureux et fiers d’être là, et convaincus de l’inutilité de l’aéroport et du bien fondé de cette lutte, qui ne faiblit pas.

 

Des citoyens de toute la France se sont déplacés pour ce bel évènement, et même d’autres coins d’Europe comme la Suisse ou l’Allemagne. Quant à la bataille des chiffres, entre la Préfecture et les organisateurs, on n’y reviendra pas, peu importe : l’objectif, entourer ce magnifique site bocager de mains humaines jointes, a été atteint. Sur les 25 km du parcours, des sourires, de la bonne humeur, et une volonté farouche : celle de ne pas voir un aéroport inutile se construire ici, à quelques dizaines de kilomètres d’un aéroport international (Nantes Atlantique), qui n’est pas exploité au maximum de sa capacité.

 

Pour ceux qui veulent en savoir plus par le biais des médias, on recommandera de cliquer sur les liens ci-dessous, au choix :

 

- album photo en ligne
- un article du Monde
- un article de Libé
- un autre

 

Il est également chaudement recommandé d’aller lire les blogs de l’ACIPA et de la ZAD et de leur apporter un même modeste, soutien !

 

La lutte continue. On reste mobilisés, on y croit.


Et l’on se donne rendez-vous pour un week-end musical et festif, les 3 et 4 août prochains. Qu’on se le dise !!

 

Marie Tréanton

 

http://www.dilhadsul.fr/pas-de-chainon-manquant/

Categories: Médias Chaine Humaine 11 mai

11
mai
2013

Notre-Dame-des-Landes : "pari réussi" pour les organisateurs de la chaîne humaine contre l'aéroport

Le Monde

lemonde1Les organisateurs de la chaîne humaine géante qui s'est déployée, samedi 11 mai, à Notre-Dame-des-Landes pour protester contre la construction d'un aéroport par le concessionaire Vinci sur ce site de bocage nantais, ont affirmé avoir réussi leur pari. Néanmoins, les estimations restaient très divergentes, entre la préfecture de Loire-Atlantique, qui affirme que les manifestants n'étaient que 12 000, et les organisateurs, qui assurent qu'il y avait de quoi faire "une chaîne et demie", avec 40 000 personnes.


Selon la préfecture, compte tenu de l'espacement entre deux personnes se tenant la main à bras tendu, une chaîne continue aurait nécéssité la présence de 15 000 personnes. "La présence fréquente de discontinuités et l'utilisation occasionnelle de sacs ou de vêtements noués pour compléter la chaîne laissent penser que le chiffre de 12 000 est plus réaliste", estime-t-elle. Des journalistes de l'AFP, qui ont survolé la zone en hélicoptère, ont constaté que la chaîne était incomplète sur certains brefs tronçons, mais comptait deux à trois rangs d'épaisseur sur d'autres. Dans l'après-midi, la manifestation se poursuivait dans le calme.

 

Venus en voiture, en covoiturage, voire en vélo ou même à pied, pour certains Nantais, Bretons ou Vendéens, les manifestants, par endroits en groupes denses, commençaient à se disposer en fin de matinée tout au long des 25 kilomètres du tracé retenu. Des jeunes, des retraités en tenue de randonnée, mais aussi des familles entières avec leurs enfants étaient présents, munis de drapeaux à l'effigie du mouvement d'opposition, un avion barré de rouge.

 

Le tracé de la chaîne humaine encercle entièrement la ZAD – zone d'aménagement différé, rebaptisée "zone à défendre" par les opposants au projet –, où doivent être construits les deux pistes et l'aérogare, et où entre 100 et 300 militants ont élu domicile dans des cabanes depuis l'automne pour empêcher le début des travaux.

 

lemonde2

"NOUS VOULONS L'ARRÊT DU PROJET"

 

Des opposants se réclamant pour la plupart des plus de 200 comités anti-Notre-Dames-des-Landes de toute la France, mais aussi des représentants de partis politique – comme le NPA ou Europe Ecologie-Les Verts (EELV) et le Parti de Gauche – participaient aussi à la mobilisation.

 

"Le projet n'est pas abandonné : ce que nous voulons, c'est son arrêt", a souligné sur place l'ancienne candidate à la présidentielle d'EELV, Eva Joly. "Nous avons bien conscience que les porteurs du projet n'ont pas l'intention d'abandonner, et que leur stratégie est l'enlisement", a pour sa part souligné une des opposantes historiques, Françoise Verchère, conseillère générale (Parti de gauche) et présidente du Cedpa (Collectif d'élus doutant de la pertinence de l'aéroport).

 

 

 

 

 

lemonde3

Le président de Debout la République, Nicolas Dupont-Aignan, a quant à lui estimé qu'il faut "définitivement enterrer" ce projet, "inutile et coûteux", pour privilégier "l'intérêt général". "Ce dossier a assez traîné. Si [Jean-Marc Ayrault] ne prend pas une décision rapide, on risque un nouveau pourrissement de la situation (...). Construire un nouvel aéroport dans l'agglomération nantaise n'est définitivement pas une priorité nationale", a-t-il conclu.

 

Ce projet d'aéroport, qui doit voir le jour en 2017 pour un coût de 550 millions d'euros, est cher au premier ministre Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes, qui y voit un outil de développement de l'ouest de la France. Mais, jugé par ses opposants inutile et nuisible à l'environnement, il est en suspens du fait des modifications demandées par plusieurs rapports gouvernementaux. En outre, les gendarmes qui contrôlaient depuis l'automne les accès à la zone, au prix de heurts récurrents, s'en sont complètement retirés le 20 avril.

Categories: Médias Chaine Humaine 11 mai

<<  1 [23 4  >>  
basdepage1-facebookbasdepage2-twitterbasdepage3-youtubebasdepage4-fluxrssbasdepage5basdepage6-acipabasdepage7-zadbasdepage8-scoopit
Accueil | Pourquoi ? | Accès à NDDL | Organiser la mobilisation | Je m'engage | Je fais un don | DOSSIER DE PRESSE | Contact | Mentions légales  -
Conception © 2013 Chaîne Humaine Citoyenne contre le projet d'aéroport de Notre Dame des Landes - Tous droits réservés
- www.chaine-humaine-stop-aeroport.org   Propulse par Joomla